Comment un fabricant de préservatifs a fait bannir la F1 de la télévision.

Comment un fabricant de préservatifs a fait bannir la F1 de la télévision.
Ce fut sans doute la saison la plus célèbre de l'histoire de la Formule 1, avec des courses passionnantes, des controverses hors piste et l’accident effroyable de Niki Lauda, ​​alors qu'il affrontait James Hunt pour le championnat du monde.
Au cours du long et chaud été 1976, la tentative de Hunt de récupérer un énorme déficit de points face au champion en titre Lauda faisait la une en Grande-Bretagne.

Cependant, presque toute cette saison - y compris le Grand Prix de Grande-Bretagne - ne sera pas diffusée à la télévision au Royaume-Uni car l'une des voitures était sponsorisée par un fabricant de préservatifs.

Et oui, la robe arborée par la Surtees TS19 provoqua une telle controverse lors de sa première apparition en 1976 qu'elle conduisit les sociétés de télévision britanniques à refuser de diffuser les courses de Formule 1 sur le petit écran.

Le patron de l'équipe, John Surtees, avait conclu un accord de sponsoring avec la London Rubber Company qui avait pour résultat que l'une de ses voitures porterait le logo des préservatifs Durex, que les chaines de TV anglaises BBC et ITV considéraient comme inacceptable pour une retransmission familial de jour. 

British Grand Prix 1976: How a condom manufacturer forced F1 ...

Pour le Grand Prix de Grande Bretagne - The Race of Champions - à Brands Hatch au mois de mars, c’est à un veritable bras de fer que l’on assiste entre la BBC et la F1 / Surtees.
La chaine TV menace de ne pas retransmettre l’épreuve à moins que l’écurie Surtees n'accepte de retirer les logos Durex de leur voiture. Surtees refuse et la BBC remballe ses caméras, la course ne sera pas télévisée…

Mais cette politique s’avère de plus en plus difficile à soutenir au fil de la saison avec pour résultat une véritable panique morale parmi les dirigeants des chaines TV.

En effet, la saison 1976 est certainement l'une des plus excitantes de tous les temps et la bataille entre James Hunt et Niki Lauda captive le public du monde entier.

Pour l'épreuve finale au Japon ou le titre va se jouer, la BBC et ITV couchent les pouces et diffusent la course qui verra Hunt sacré champion du monde.
1976, une saison de F1 qui marquera les mémoires pour bon nombre de raisons 😀
Partager cet article...
Publication précédente

Commentaires

Laisser un commentaire