ASTUCES ET CONSEILS POUR HIVERNER VOTRE ANCIENNE

ASTUCES ET CONSEILS POUR HIVERNER VOTRE ANCIENNE

COMMENT HIVERNER MON ANCIENNE?

Voila une question qui revient tous les ans à cette période et nous avons donc decider de rédiger ce petit tuto pour essayer de vous aider (nous allons ajouter des étapes quotidiennement donc n'oubliez pas de visiter cette page régulièrement).

La première chose qu’il faut savoir avant de parler du remisage hivernal de votre classic est qu’une auto n’aime pas être immobilisée pour de longues périodes, été comme hiver.

Et si la pluie, le froid, la neige ou encore le sel sur les routes vous inquiètent, il est tout de même possible de prendre quelques precautions et suivre quelques astuces afin que votre belle passe un bon hiver.

Bien évidement le lieu ou votre auto sera remisée pour l'hiver à une grande importance, l'ennemi principal étant l'humidité et un garage bien ventilé est idéal.

Il va également de soi que qu'il est préférable de bien laver/nettoyer et surtout sécher votre auto avant de la remiser.

Etape N°1: Votre batterie

Toute batterie requiert un entretien particulier surtout l’hiver. En effet, lorsqu’une batterie reste branchée elle finit par se décharger même si le contact n’est pas mis. De plus les batteries n'aiment pas le froid ou le gel et comme vous l’avez certainement remarqué sur vos autos plus modernes ne délivrent pas toujours leur pleine intensité lorsqu’il fait froid.

Donc une batterie non rechargée pendant trop longtemps perdra de son autonomie et puissance voir même jusqu’au point de ne plus tenir la charge.

Option 1: Débrancher la batterie (et/ou l’enlever du véhicule). Vous pouvez laisser votre batterie en place et dans cas il suffit de débrancher vos cosses ou de monter une cosse coupe circuit (voir ci dessous).
Si votre auto est remisée dans un endroit ou les temperatures risquent d’être negatives, enlevez la batterie de votre auto et placez la dans un lieu sec à l’abri du gel (mais pas dans un endroit à plus de 15°c)

Option 2: Utiliser un chargeur d’entretien / conditionneur de batterie. Ces chargeurs ont une fonction permettant de maintenir la capacité de la batterie à 95–100 % et peuvent être laissé branchés pendant tout l’hiver.

Option 3: Rechargez votre batterie régulièrement (environ toutes les 3 semaines, soit avec un chargeur classique ou bien en faisant tourner le moteur. 

 
Coupe Circuit / Isolateur  PAFGE757

 

Etape N°2 : Les pneus

Lorsque vous remisez votre voiture pendant de longues périodes il est possible que vos pneus se déforment sous le poids de l’auto (plats ou ovalisation).  Quelques precautions sont à prendre pour éviter cela :

Option 1: Vous pouvez par exemple gonfler vos pneus au dessus des pressions normales recommandées. Cela ne risque rien puisque vous ne roulez pas et cela limite la déformation et le risque d'avoir des pneus aplatis. 
A titre d'exemple, pour une pression ''normale'' de 2 bars vous pouvez gonfler à environ 3 bars pour le remisage mais attention bien évidemment de ne pas dépasser le maximum admissible!!!

Et ne surtout pas oublier d'ajuster/redescendre les pressions lorsque vous reprendrez votre auto. 

Option 2: Si vous avez un accès facile à votre auto, faites lui faire manuellement quelques 1/4 de tours ou 1/2 tours de roues régulièrement afin qu'elle ne reste pas sur la même face du pneu durant toute son immobilisation.

Option 3: Vous pouvez également utiliser des cales anti-ovalisation pour un stationnement prolongé. 

 
Avec leur forme arrondie, ces cales permettent d’éviter “l’ovalisation” des pneus sur les véhicules en hivernage.

Option 4: Une dernière option est de mettre votre auto sur chandelles.
Cette solution est certainement la meilleure si vous ne prévoyez pas d'utiliser votre auto pendant une longue période mais demande bien évidemment un peu plus de travail de mise en place et ne doit être utilisée que si votre auto possède des supports adaptés stables et que cela ne risque pas d’endommager le châssis ou les planchers.

Personnellement je recommande toujours d'enlever les roues de l'auto lorsque celle ci est sur chandelles pour une durée prolongée, cela évite les contraintes/poids suspendus sur les trains roulants.

Etape N°3 : Réservoir d'essence vide ou plein ?

Nous entrons maintenant dans un sujets qui partage les opinions. Commençons donc par un peu de théorie.
Vous avez certainement remarqué le phénomène de condensation sur les vitres de votre auto le matin en hiver ? Il s'agit simplement de la transformation de l'eau à l'état de vapeur en eau « liquide » lorsqu'elle rentre en contact avec une surface froide comme une fenêtre, par exemple.

La même chose se passe dans votre réservoir et un réservoir vide ou à moitié vide soumis à des fluctuations de températures est sujet à la formation de condensation à l’intérieur (de l’eau se mélange ainsi au carburant à raison d'environ 1g d’eau par litre d’air). Donc plus votre réservoir est rempli d’essence, moins il y a d’air dedans et donc moins il y aura d’eau dans votre essence ! D’où l’intérêt de faire le plein avant l’hivernage. CQFD ???

Il est également important de noter que les autos modernes sont équipées de réservoirs en plastique donc réagissants beaucoup mieux aux carburants actuels, carburants qui d'ailleurs n'ont plus de traitements/additifs contre l'oxydation engendrée par les résidus de métaux des réservoirs ancienne génération.

Les parois des réservoirs de nos classics étants en métal et généralement non traitées, l’humidité attaque le métal et des points de corrosion apparaissent progressivement. Des dépôts de métal corrodés commencent alors à tapisser le fond du réservoir et vont se mélanger avec l’essence lorsque vous allez refaire le plein. Ces dépôts vont oxyder l’essence et peuvent finir par boucher la crépine du réservoir, le filtre à essence, voire la cuve du carburateur.

Il faut savoir que selon les conditions, on estime qu’une essence peut-être stockée 3 à 10 mois avant de perdre ses caractéristiques : elle finit après cette période par changer d’odeur, de couleur (brun rouge) et d’indice d’octane. Moins il y a d’essence dans le réservoir, plus sa dégradation sera rapide.

A savoir tout de même que ces phénomènes de condensation, oxydation etc ne se font pas du jour au lendemain et dépendent principalement des fluctuations de températures donc seront moins prononcés dans des régions au climat tempéré.

Donc voila, j'ai la réponse, il faut toujours avoir un réservoir plein lorsque je remise ma classic. Oui mais attention !!!

L’Ethanol , de plus en plus présent dans les carburants modernes est une substance hygroscopique et donc qui retient l’humidité de l’air. Si votre réservoir est plein, il n'y aura pas trop d'air donc peut d'humidité possible et au final peu ou pas d'oxydation.

Mais qu'en est il de vos carburateurs par exemple ?? Consulter l'article que nous avons rédigé sur l'ethanol et les carburateurs Weber (voir ici) et vous comprendrez mieux les ravages potentiels de l'ethanol. Mais si je dois avoir mes carbus vides et mon réservoir plein, comment faire ??? 
Si vous êtes équipé d'une pompe à essence électrique branchée sur un interrupteur séparé (comme nous le recommandons à nos clients qui installent des kits conversion carburateurs sur leurs autos), il vous suffit alors de couper cette pompe avant de couper votre moteur afin de vider le système et les cuves de vos carburateurs. Si vous êtes en pompe mécanique cette astuce n'est bien évidement pas possible......Certains vous conseillerons d'ajouter un additif stabilisant pour préserver votre carburant. Personnellement et cela n'engage que moi, je n'y crois pas vraiment... Cela ne peut certainement pas faire de mal mais de là à prévenir tous les soucis pouvants être liés à la condensation, oxydation et hygroscopie ? 

Etape N°4 : Parlons liquides.

Bien évidement, un contrôle de votre niveau d'huile est incontournable et ajouter un peu d'huile neuve si nécessaire est conseillé.

Il n'est pas une mauvaise idée si votre huile moteur est usagée de faire votre vidange avant de remiser votre auto. Une huile usagée contient des particules métalliques ainsi que de l'humidité, deux éléments néfastes lors d'une immobilisation prolongée.


Non, il ne s'agit pas d'un problème de joint de culasse mais juste d'humidité/condensation déposée sur le bouchon d'huile suite à une longue immobilisation...

Si vous le pouvez, faites tourner votre moteur au moins toutes les 3 semaines afin de faire circuler l'huile et ainsi lubrifier votre bloc et éviter que l'huile ne se fige. Bien faire monter le moteur en température (pas juste 3 minutes).

Une autre astuce consiste à retirez vos bougies et verser un filet d'huile dans les trous avec une burette, cela lubrifie le haut moteur et évite la corrosion.

Vous pouvez également pulvérisez de l'huile fine ou antirouille sur les pièces sensibles à la corrosion (partie bloc moteur non peintes ou pièces métalliques).

Si votre liquide de refroidissement date un peu, le mieux est de le remplacer par du neuf (les liquides de refroidissement ont tendance à perdre leur caractère antigel au fil du temps). 

Et assurez vous bien que votre ratio liquide de refroidissement anti gel / eau est correct car le gel de l'eau dans votre circuit de refroidissement pourrait avoir des conséquences très graves.

Enfin, si vous n’utilisez pas un liquide lave-glace 4 saisons ou hiver, pensez à vider votre réservoir pour éviter que le liquide ne gèle et endommage le système.

 

Partager cet article...
Publication précédente

Commentaires

  • Combey - November 15, 2021

    Merci pour ses précieux conseils

Laisser un commentaire